Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.      

Devenir propriétaire avec un Smic, c’est possible !

30/01/18

Même si le Smic n’a augmenté que de 12 % en 8 ans, malgré la hausse des prix de l'immobilier, la capacité d’emprunt des ménages smicards a, elle, progressé de 40 %, permettant à des ménages modestes de devenir propriétaire. Explications.

Depuis le 1er janvier 2018, le Smic a été augmenté pour atteindre 9.88 €/heure, soit un peu moins de 1 500 € brut par mois. Une hausse qui n’a représenté que 1 € brut par heure depuis 2010 et pourtant, la baisse des taux d’intérêt a permis d’augmenter la capacité des ménages et notamment ceux qui gagnent le salaire minimum. Une évolution qui permet même de devenir propriétaire.
Selon les calculs du courtier Vousfinancer.com, la revalorisation de « seulement» 12 % du Smic en 8 ans est comme compensée par la hausse de la capacité d’emprunt des ménages : + 41 % grâce à la baisse des taux d’intérêt.
Précisément, la capacité d’emprunt avec le salaire minimum a progressé depuis 2010 de 41 %, passant de 66 300 € à plus de 93 500 €, les taux ayant été plus que divisés par deux, de 3,95 % à 1,80 % en moyenne sur 25 ans.
C’est ainsi que le courtier Vousfinancer.com, compte parmi ses clients, 45 % de ménages ayant des revenus inférieurs à 25 000 € par an, dont 35 % de jeunes de moins de 30 ans.
Pour devenir propriétaire avec un Smic, il faut tout de même respecter plusieurs critères auprès des établissements bancaires. « Il est possible d’emprunter avec des revenus équivalents au Smic à condition de ne pas avoir un taux d’endettement trop élevé, inférieur à 33 % idéalement. Au-delà du salaire, les banques vont étudier le saut de charge, c’est-à-dire le surplus que l’emprunteur devra verser par rapport à son loyer pour rembourser son prêt, et le reste-à-vivre, qui correspond à ce qu’il lui reste une fois toutes les charges courantes déduites du salaire », explique Sandrine Allonier, directrice des relations banques de Vousfinancer.
« Si le niveau des taux, qui ont été divisés par deux en 8 ans, a permis d’accroitre la capacité d’emprunt de 40 % », détaille Jérôme Robin, directeur général de Vousfinancer, « dans les villes les plus chères, la surface qu’il est possible d’acheter avec le salaire minimum n’est souvent pas suffisante pour y vivre, notamment à Paris ou Bordeaux ou Lyon. Heureusement des dispositifs comme le Prêt à Taux Zéro peuvent encore accompagner ceux qui veulent devenir propriétaires avec des revenus peu élevés » dans l’immobilier neuf.

Source : trouver-un-logement-neuf.com

Plus d'actualités

Besoin de plus d'informations ?

Remplissez le formulaire ci-dessous pour obtenir la documentation ou demander à être contacté.

*
*
*
*
*
*
*
* Champs Obligatoires