Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.      

Prêt amortissable "in fine"

Principe :

Le prêt amortissable in fine est un prêt particulier, destiné essentiellement aux investisseurs locatif.
Sa particularité repose sur le fait que durant toute la durée du prêt, l’emprunteur ne rembourse pas de capital, mais uniquement des intérêts. Le montant des intérêts est certes supérieur à celui engendré habituellement par un prêt classique, mais l’investisseur peut les déduire de son revenu foncier, et diminuer ainsi son imposition.

Dans ce type de prêt, les mensualités – qui ne représentent donc que des intérêts – sont inférieurs à celles qu’aurait dû rembourser l’emprunteur avec un prêt classique ; l’emprunteur disposant alors automatiquement d’une capacité d’épargne.
Durant toute la durée du prêt in fine, cette épargne sera placée mensuellement sur un support portant intérêts, et à l’échéance du prêt in fine, cette épargne sera utilisée pour procéder en une seule fois au remboursement du capital.

Intérêt fiscal :

Dans un prêt in fine, plus la part des intérêts est importante, et plus l’opération sera intéressante et rentable fiscalement.

Dans ce type de prêt, le montant des intérêts payé est nettement plus important que celui payé dans un prêt classique, puisque aucun remboursement de capital n’est effectué durant toute la durée de l’emprunt, sauf au cours de la dernière mensualité.

Il est évident que ce type de prêt ne peut être intéressant que pour des Investisseurs disposant déjà de revenus fonciers. Il est évident également qu’il ne peut être conseillé qu’à des personnes imposées de façon déjà conséquente ; dans le cas contraire, les intérêts ne pourraient pas être déduits, et de fait l’opération ne serait pas intéressante.

Besoin de plus d'informations ?

Remplissez le formulaire ci-dessous pour obtenir la documentation ou demander à être contacté.

*
*
*
*
*
*
*
* Champs Obligatoires