Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.      

Prêt relais

Principe :

Le prêt relais est un prêt immobilier, mais d’un type un peu particulier. En effet, dans de nombreux cas, la vente d’un bien immobilier précédemment acquis est souvent utilisée afin de servir d’apport au financement d’un nouveau bien.

Or, au moment où l’acquisition du nouveau bien est réalisée, il est rare que le bien précédemment acquis ait déjà été vendu. Le prêt relais va donc permettre d’obtenir de la part d’un Etablissement de crédit, une avance sur la vente de ce bien.

Le prêt relais est souvent accordé pour un montant représentant environ 50 à 80 % de la valeur estimée du bien qui doit être cédé. L’organisme prêteur gardant ainsi une certaine marge de sécurité, au cas où la revente du bien en question s’avérerait plus difficile que prévue.

Durant la durée du prêt relais, comprise généralement entre quelques semaines et 24 mois, l’emprunteur ne rembourse que des intérêts, le capital étant remboursé en une seule fois, une fois la vente du bien réalisée.

Plusieurs types de prêt relais :

Il existe 3 types de prêt relais :

  • le prêt relais accompagné d’un prêt amortissable classique,
  • le prêt relais avec franchise totale, accompagné d’un prêt amortissable avec différé d’amortissement,
  • le prêt relais sec.

1/ Le prêt relais accompagné d’un prêt amortissable classique

Il s’agit de la plus simple des 3 formules.

Grâce au prêt relais, l’organisme prêteur avance une somme égale par exemple à 75% de la valeur du bien qui doit être vendu. Puis, par l’intermédiaire d’un prêt amortissable classique, il complète ce montant par la somme nécessaire pour arriver au financement du nouveau bien.

Dès la mise en place du crédit, l’acquéreur rembourse chaque mois :

  • Les intérêts du crédit relais (le capital sera lui remboursé lorsque le bien aura été vendu),
  • Les échéances du crédit classique, qui incluent elles, une part d’intérêt et une part d’amortissement de capital.

Cette formule présente l’avantage d’être la moins onéreuse, mais elle nécessite que l’emprunteur ait un taux d’endettement peu élevé, car il devra en effet rembourser simultanément, les intérêts du crédit relais et les échéances du prêt amortissable.

2/ Le prêt relais avec franchise totale, accompagné d’un prêt amortissable avec différé d’amortissement.

Ce type de prêt relais (accordé pour une durée de 2 ans) est utilisé lorsque l’acquéreur souhaite limiter au maximum l’incidence d’un double crédit sur ses échéances mensuelles : crédit relais et crédit classique.

Il convient donc de comprendre le mécanisme de fonctionnement du crédit relais, et du prêt amortissable :

En ce qui concerne le prêt relais, durant le temps nécessaire à la vente de son bien, l’emprunteur dispose d’une période de "franchise totale de remboursement" et ne rembourse ni les intérêts, ni le capital correspondant à ce crédit. Les intérêts seront ainsi remboursés lorsque le bien aura été vendu, en une seule fois, et en même temps que le capital.

Cette franchise a une durée de 12 mois maximum. Et à l’issue de cette période, si le bien n’a toujours pas été vendu, et que le prêt n’a pas été soldé, alors l’emprunteur doit rembourser mensuellement les intérêts du prêt, majorés des intérêts dus au titre de la première année. Le remboursement du capital ne s’effectuant lui, qu’une fois le bien vendu.

En ce qui concerne maintenant le remboursement du prêt amortissable complémentaire, il peut lui aussi être assorti d’une période de différé d’amortissement, d’une durée maximum de 2 ans. Durant ces deux ans, seuls les intérêts sont remboursés mensuellement, sans qu’aucune partie du capital ne soit elle amortie.

En termes de trésorerie, cette forme de crédit relais est bien plus confortable que le classique prêt relais accompagné d’un crédit amortissable, mais en contre partie, elle est plus coûteuse.

3/ Le prêt relais sec

Ce type de prêt relais est très particulier : il est utilisé lorsque l’acquéreur d’un nouveau bien est déjà propriétaire d’un logement dont le fruit de la vente sera supérieur au montant du nouveau bien à acquérir.

Il n’est donc associé à aucun autre prêt, puisqu’une fois le bien vendu, le fruit de la vente sera suffisant pour financer le nouveau bien.

Ce type de crédit relais est bien moins intéressant pour les organismes prêteurs, aussi, ses conditions commerciales sont souvent peu avantageuses.

Besoin de plus d'informations ?

Remplissez le formulaire ci-dessous pour obtenir la documentation ou demander à être contacté.

*
*
*
*
*
*
*
* Champs Obligatoires